AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Loue R. Poppy ▬ Pandoranne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarLoue R. Poppy [ABS]
Féminin
Age : 21
Messages : 145
Date d'inscription : 23/01/2013
MessageSujet: Loue R. Poppy ▬ Pandoranne   Sam 15 Juin - 2:28


Loue R. Poppy

Prénom(s): Loue, Rolling
Nom de Famille: Poppy
Âge: 17 ans
Camp: Pandora
Rang: Etudiante
Pouvoir (si Pandoran): Illusion visuelle
Animal (si Organisateur): %

Physique: Yeux. Emeraude, Loue a des billes à la place des yeux. Elle évite le maquillage, mais si elle en met, ce n’est qu’une touche de mascara. Bouche. Surmontée d’un petit nez droit, elle a des lèvres qui tirent majoritairement vers le rose. Son sourire large dévoile des dents bien alignées. Cheveux. Une chevelure flamboyante, c’est le cas de le dire. Elle a une grosse masse de cheveux, pourtant fins, souples et légers de couleur roux/rouges. Frisés quand la concentration en humidité est élevé, bouclés au réveil et lisses quand elle en a envie, ce qui attire l’attention, c’est bien sa crinière. Elle a même songé à se faire une couleur plus banale pour se faire un peu moins remarquer de ce côté-là. Elle s’attache rarement les cheveux, préférant se cacher derrière. Habit. Peu de vêtements pétants dans son armoire, sa chevelure est suffisamment colorée à son goût. En ouvrant son placard, on trouve majoritairement des jeans, des sweats et des T-Shirts trop larges de coloris bleu foncé, marron, noir charbon, gris métallique. Peu coquette, il n’y a qu’une seule robe verte et qu’une seule paire de ballerine dans sa garde-robe. Des talons ? N’en parlons pas ! Il faut qu’elle puisse courir s’il devait arriver malheur. Tatouage. Au creux de son poignet droit on peut y voir la marque de l’infini : un 8 couché. Elle n’est pas spécialement pour les tatouages, mais ce symbole lui a toujours plu. Elle a un autre tatouage dans le cou, juste pour le côté sensuel, qu’on ne voit pas la plupart du temps à cause de sa chevelure.

Mental: Rêveuse. Toujours la tête dans les nuages et perdue dans ses pensées, Loue est intéressée par tout ce qui attrait aux rêves et à leur signification. Si elle en a les capacités, elle aimerait faire des études qui traitent de sujets philosophiques. Curieuse. Intelligente mais pas trop, assez pour avoir son propre opinion, elle est fascinée par tout ce qui touche de près ou de loin aux mythes et légendes. Une de ses plus grosses lacunes est la culture générale. Rien, nada, que dal. C’est tout juste si elle sait qui était Charles de Gaulle. Autrement elle ne peut s’empêcher de chercher une information quand quelque chose lui échappe. Persistante. Elle ne lâche jamais prise. Elle s’accroche comme une furie à ce qu’elle croit, et en devient vraiment chiante parfois. Têtue. Elle ne donne jamais raison à son interlocuteur, même quand il a été démontré par A + B qu’elle est en tort. Ce côté peut paraître amusant au début, mais il devient rapidement agaçant. Impulsive. Il suffit d’une remarque désagréable et la voilà qui démarre au quart de tour. Néanmoins, cette caractéristique commence à s’atténuer. Polie. Même si elle a tendance à s’emporter, elle reste toujours courtoise dans ses propos, mais elle s’essaie à répondre avec ironie et sarcasme, un art qu’elle ne maîtrise pas encore, ou même pas du tout. Réservée. Quoique, cela est en progression. Elle parle certes toujours peu, mais semble devenir peu à peu pipelette avec ses proches. Effacée. Elle préfère être distante car elle n’arrive pas à s’imposer dans la société. Jamais vous ne l’entendrez crier « Houhou, je suis là ! », dû aussi à son manque de confiance en soi et à sa timidité. Mais à vrai dire elle se sert beaucoup de cette excuse pour parler peu et pour ne pas faire certaines tâches. Secrète. Elle n’aime pas bavarder, nous l’avons déjà souligné plus haut, mais cela en fait une excellente confidente. Pas du genre balance, elle rejette les rumeurs et essaie toujours au mieux de garder un secret. Franche. Le plus souvent elle fait son possible pour être la plus franche et directe possible pour ne pas s’encombrer de paroles superflues. Sinon, elle préfère passer sous silence plutôt que de mentir. Méticuleuse. Quand quelque chose n’est pas à sa place, elle ne peut s’empêcher d’y toucher ou quand quelque chose lui tient à cœur, elle met toute son âme et son énergie dedans. Un peu maniaque sur les bords de temps en temps. Ridicule. Elle a le don pour tourner la situation au ridicule. La plupart du temps, à Son désavantage, évidemment. Gênée. C’est le cas lorsque l’on parle de sexe. Dans ce cas-là, elle fuit la plupart du temps le regard de son interlocuteur, baisse les yeux et rougit. Naïve. Sans doute son plus gros point faible. Elle croit presque tout ce qu’on lui dit et écoute ce qu’on lui dit sans se poser de questions sur la vraisemblance de ce qu’on lui raconte. Récemment on a même pu lui faire croire à une histoire avec un manteau en poil de phoque (du vécut, évidemment). Joueuse. Elle ne peut s’empêcher de refuser les paris, trop fière pour perdre. Mauvaise joueuse, ce qu’elle raffole par-dessus tout, c’est jouer avec le feu. Impatiente. Quand elle désire quelque chose, c’est maintenant, tout de suite. Pas dans une heure, pas demain, mais sur le champ. Un défaut typiquement humain.

Passé: Qui aurait cru que Miami était sous les feux de créatures surnaturelles qui se livrent une bataille ancestrale ? Et pourtant, c’est ce qu’il se passe dans cette grande ville de la Floride. Aucun humain ne sait qui nous sommes, ce que nous maîtrisons comme technologie et comme pouvoir. D’un côté il y a l’Organisation, l’Org comme on l’appelle. De mon côté, il y a Pandora. Les Pandorans sont de nature pacifique et dévouée, et je me demande bien pourquoi le sort m’a envoyé ici et pas dans l’Org. Non que je ne sois ni pacifique, ni dévouée, ou que je n’aime pas être avec les miens, mais certains traits de ma personnalité m’associeraient davantage avec l’Org qu’avec Pandora. En outre, on ne peut pas choisir un camp ou l’autre. Les gènes se transmettent de génération en génération, à quelques exceptions près. Jusqu’à présent, je crois que ce n’est encore jamais survenu que des personnes de groupe opposé s’amourachent, ou qu’un membre de l’Org ou de Pandora procréent avec un humain de pure souche, même s’ils ont le droit de s’aimer. Cela va contre nos lois communes. Cependant, je ne suis pas au courant de tout. Pour notre sécurité, nous avons réussi à nous mettre d’accord avec l’autre parti pour des règles s’appliquant dans les deux camps. Nous appelons ça le Décret de paix. Ensuite, nous avons des lois supplémentaires dans chaque caste. Moi j’ai grandi avec les humains, les HPS (Humain de Pure Souche) et avec les miens, ce qui n’a pas pour autant fait de moi quelqu’un de sociable. Au contraire, je suis plutôt réservée. Sans doute dû à mon « séjour » chez l’Org. Il y a maintenant une dizaine d’années, alors que la guerre entre les deux partis était plus que jamais présente, ils venaient kidnapper les enfants pandorans pour essayer de les corrompre et souiller leur âme. Bref, cette petite mise en scène n’a duré que quelques mois, mais Pandora ne s’est pas bougé le cul pour essayer de nous récupérer. La diplomatie n’avait pas marché, ils auraient dû passer aux armes ! Mais non ! Surtout, il ne fallait pas montrer le mauvais exemple et il fallait rester fidèle à ses principes. Passons. Depuis, Pandora a quand même mis les bouchées doubles. Notre entraînement est devenu plus complet. A 10 ou 12 ans nous savions désormais maîtriser notre pouvoir sans difficulté. Mais bon, il y a toujours des exceptions qui confirment la règle, et bien sûr, il fallait que ça tombe sur moi. Ce qui fait qu’à 17 ans, je ne savais toujours pas comment contrôler les illusions que je projetais. Cela variait le plus souvent en fonction de mon humeur. J’étais un peu le vilain petit canard de la famille, et en plus de cela, j’étais l’héritière du royaume de Pandora. Génial. Ma vie était un véritable paradis. Je n’avais nullement envie de ce trône, et j’étais fille unique. Enfin bon, pour résumer, en gros j’ai rien foutu jusqu’à mes 5 ans, on a juste essayé de me sociabiliser, ce qui est parti en fumée quand j’ai fait la visite guidée chez l’Org, puis un dur entraînement long et chiant à commencer pour moi, avec les meilleurs cours privés qui soient, étant l’héritière de Pandora, sauf que cela n’a servi à rien car aujourd’hui, à 17 ans, je n’arrive toujours pas à contrôler mon pouvoir alors que les jeunes de mon âge y arrivent depuis quelques années déjà. Merci papa ! Sinon je fais tout mon possible pour essayer de contrôler mon pouvoir, pas toujours évident, y a toujours de la casse, et on me forme à devenir dirigeante des miens.


A propos du joueur (optionnel)

Puf/Pseudo: Fougère
Prénom: Patate/Banane/Nouille...
Âge: 16 hivers
Commentaire: J'me fais traiter de tous les noms par la vieille folle de Doby ! O: EDIT : Ah ça Fougère je l'avais pas vu ! J'apprécie pas ! Je suis pas vieille, ni folle, je suis jeune et cinglée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora.forumetoile.com
 

Loue R. Poppy ▬ Pandoranne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »
» POPPY ϟ In the end, betrayal is the only truth that sticks
» Petit rayon de soleil [Pv Sorcha]
» POPPY PETIT CROISE BICHON 14 ANS EN GROS SOS DANS 57
» POPPY ⊰ Hope is the only thing stronger than fear.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora :: Premiers pas :: Inscriptions :: Affectations-